waide

La Maison Pour Tous de Rivery ((80) a travaillé sur la waide pour une exposition. 

Le Pastel des teinturiers est une plante médicinale et tinctoriale. En Picardie, on l'appelle la waide. Dénommée également « l’Or Bleu de Picardie », la waide a permi à la ville d’Amiens de financer la construction de sa cathédrale.


Au Moyen-Age, l’activité la plus lucrative pour la ville d’Amiens est le négoce de la waide (ou guède), cette plante crucifère cultivée sur les sols calcaires de l’Amiénois. Ses feuilles donnent un pastel bleu pers, appelé « bleu d’Amiens », très recherché pour la teinture. Au fil des ans, la guède disparaît peu à peu et s’apprête à faire définitivement partie de l’histoire de la Picardie.

Il faudra attendre les années 2000 pour que la culture de la waide pousse de nouveau dans les terres du Santerre, grâce au travail d'un passionné : Jean-François Mortier. Son travail est depuis poursuivi par sa fille, Estelle Chrétien.

L'atelier Patchwork de la MPT/CS a décidé de travailler ces tissus teintés afin de valoriser ce patrimoine qui ne doit pas tomber à nouveau dans l'oubli.

                                                                                                                           Michèle Quesnel

 

Quelques photos de l'exposition

 

DSCN2139

DSCN2140

DSCN2141

DSCN2145